Mas a Fwèt

 Masque à Fouet

Symbolisme (lèspri a Mas-la) : le fouet a toujours été présent dans notre vie depuis l’esclavage jusqu’à aujourd’hui. Il est devenu invisible, mais ses stigmates sont  imprégnés dans notre esprit. Nous sommes toujours dressés pour obéir selon les vœux du maître et si nous faisons montre de rébellion la répression frappe avec démesure. Docile ! Un peuple docile ! 

 

Le fouet est devenu un exutoire pour nos parents. Pour railler et singer ceux qui fouettaient, le « Mas-a-Fwèt » libère l’esprit de la vengeance et permet de surmonter toutes douleurs.

 

Aujourd’hui nos jeunes en faisant claquer leur fouet sur le macadam  continuent l’histoire et transcendent le temps et réclament leurs dus  à cette société : suppression de toute exclusion, de chômage pour éviter de sombrer dans la délinquance,  la consommation d’alcool et de drogues.

 

Matériaux (sa-w ni bouzwen pou mas-la) :  papier journal recyclé (pages écrites en noir et blanc uniquement) découpé en bandes étroites, une vielle chemise et un vieux pantalon, carton d’ emballage pour la coiffe, maquillage, un fouet, un « ti-mas » à confectionner pour poser sur devant de la coiffe.

© Voukoum Mouvman Kiltirèl Gwadloup 2015

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-flickr