Mas a Kòn

 Masque à Cornes

 

Symbolisme (lèspri a Mas-la) : ce masque symbolise un troupeau de bœufs qui s’échappe de son enclos et renverse tout sur son passage.

 

Fait de matériaux de récupérations : cornes de bœufs sur la tête (à cause des mesures prises pour prévenir la maladie de la vache folle, il devient quasiment impossible aujourd’hui de trouver des cornes de bœufs), un sac en jute, des bas sur le visage, de vieilles chaussettes aux mains, une chaîne autour de la taille au bout de laquelle se trouvent accrochés de vieux ustensiles et plus souvent des pots de chambre.

 

Prévoir un sifflet.

Trois particularités pour ce masque :

le Mas-a-Kôn fait son apparition en début d’après-midi à l’heure de la sieste ;

 

il n’a pas d’objectif économique, contrairement aux autres masques qui dansent ou présentent quelque chose pour se faire monnayer, le Mas-a-Kôn ne perçoit aucune pièce de monnaie du public qui est plus dérangé dans son confort par ce masque ;

 

il n’y a pas de musiciens qui accompagnent ce masque, le vacarme produit par les ustensiles trainés par la horde de Mas-a-Kôn et le son strident des sifflets est amplement et musicalement suffisant.

 

© Voukoum Mouvman Kiltirèl Gwadloup 2015

MKV

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-flickr