Mas-a-Roukou

 Masque à Roucou

 

Symbolisme (lèspri a Mas-la) : Voukoum a toujours lié son travail à l’histoire, aux événements tragiques, dramatiques et de luttes pour ne pas oublier ceux et celles qui ont fait la Guadeloupe et nous l’ont léguée en héritage.

 

C’est pourquoi, nous nous devons d’honorer la mémoire des premiers habitants de « Kaloukaera » : les Arawaks, et autres tribus caraïbes qui les premiers connaîtront le génocide.Les derniers descendants des caraïbes survivent dans une réserve dans l’île de la Dominique sans pouvoirs économique, politique, sans reconnaissance sociale et toujours exploités. Leur terre est aujourd’hui convoitée.Pourtant ils furent les premiers à résister, « mawoné ». C’est en mémoire de ce peuple fier, valeureux, combatif mais respectueux de leur environnement, dont nous occupons les terres aujourd’hui, que Voukoum  dédie ce « Mas ».

 

Respect et dignité pour ces peuples qui nous ont légué leur connaissance médicinale, l’art de leur cuisine et autres plantes comestibles et utiles.

 

Matériaux (sa-w ni bouzwen pou fè mas-la) : sac ou tissu en jute pour le pagne et bustier des femmes, coquillages ; pour la coiffe : carton d’emballage, tiges de feuilles de cocotier (kokoyé),  plumes, coquillages,  colle ; collier en coquillages.

© Voukoum Mouvman Kiltirèl Gwadloup 2015

MKV

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-flickr