Mas Gran Savann

 Masque de la Grande Savane

 

Symbolisme (lèspri a Mas-la) :La Guadeloupe et Saint-Domingue sont liés par leur histoire révolutionnaire (révoltes contre le rétablissement de l’esclavage en 1802) mais aussi économique.

 

En effet, en cette période pour palier à la pénurie de viande des bœufs furent expédiés de Saint-Domingue vers la Guadeloupe. Ces bœufs parqués dans des grandes savanes ont fait «caca» sur le sol guadeloupéen et de leurs crottes ont pris naissance des arbustes dotés de grandes épines appelés «Saint-Domingue» plus robustes que nos acacias.

 

Ce «Mas» symbolise l’union qui doit exister entre les pays de la Caraïbe face aux nations impérialistes mondialistes.  « Sé on men ka lavé lôt. Fô tout pèp karayib fè on sèl konvwa pou nou défann lawiwonnaj annou. »

 

Matériaux (sa-w ni bouzwen pou fè mas-la) : L’acacia est symbolisé par une branche de « glycéridia » (arbre servant de clôture et séparation pour les grandes savanes ou propriétés) en travers sur la tête ; corde chanvre colorée en marron pour la crinière; tissu jute (teint en marron) pour la jupe et bustier sur lesquels seront collés des poils de bœufs, cabris, âne, cheval ; une queue fabriquée au lokal de Voukoum ; une chaîne entourant la taille et le buste et tenue à la main ; le corps enduit de cendre de bois ou noir de fumée représentant la terre brûlée des  révoltes ; maquillage à respecter pour le visage.

 

© Voukoum Mouvman Kiltirèl Gwadloup 2015

MKV

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-flickr